Les blogueurs camerounais passent du virtuel au réel

A la faveur de leur première assemblée générale lundi dernier à Douala, les blogueurs camerounais ont décidé de passer du virtuel au réel afin de renforcer la cohésion au sein du mouvement.

 

Vue d'ensemble de l'Assemblée générale. Crédit photo: Cynthe Ibohn
Vue d’ensemble de l’Assemblée générale. Crédit photo: Cynthe Ibohn

 

 

Tout a débuté par un communiqué sur le groupe Facebook des blogueurs camerounais. Un communiqué signé de Florian Ngimbis et repris par René Jackson qui invitait tous « les blogueurs camerounais se sentant l’envie et la possibilité de faire le déplacement » à se rendre à l’assemblée générale du collectif des blogueurs camerounais à Douala au domicile de René Jackson Nkowa le lundi 14 octobre à 15h.  Trois points étaient inscrits à l’ordre du soir à savoir – Adoption du statut et éventuellement d’un règlement intérieur, Vote d’un bureau exécutif et Coupage d’une castel non glacée (point très important). La rencontre se faisait aussi via les réseaux sociaux à travers le hashtag #AGCBloggersCM sur facebook et twitter. Le choix de Douala ne s’est pas fait au hasard comme l’indique le communiqué. La majorité des blogueurs camerounais résident dans la capitale économique de notre pays.

Lundi 15 octobre, c’est finalement autour de 16h15 que la réunion débute par une séance photo et une prière dirigée par René Jackson Nkowa. Après, ce fut la lecture et l’adoption des statuts. Les missions principales du CBC ont été définies : blogging, formation et production du contenu. Les caractéristiques d’un blogueur camerounais sont connues : avoir un blog et Produire du contenu régulièrement. Comme le prévoyait l’ordre du jour, le tout Premier bureau exécutif a été élu pour un mandat de 24 mois renouvelable une fois. Il est constitué de Florian Ngimbis comme Président ; Gaelle Tjat Bass occupe le poste de Vice-Président. Le Secrétaire Général  se nomme Franky willy et sera assisté par Nelson Simo comme Secrétaire Général adjoint. René Jackson, battu par Florian au poste de président, gagne celui de trésorier. C’est ce qui ressort de ce tweet:

Capture 2

 

Étant en ligne comme Nelson Simo d’ailleurs, Achille Kmel n’a pas hésité à poser sa candidature au poste de commissaire aux comptes en ces termes :

Capture

A défaut d’être élu commissaire aux comptes numéro 1, il a été élu commissaire au compte N°2. Il secondera ainsi le Commissaire aux comptes numéro 1 Samuel Victor Yabi. Enfin, la seconde fille du bureau, Leelipopdotcom. Elle occupe le poste de censeur.

 

Capture4

 

Cette première rencontre devait poser les jalons d’une «  association physique allant dans le sens de renforcer la cohésion au sein du mouvement ». Mission est désormais accomplie. Le collectif des blogueurs camerounais a fait d’une pierre deux coups. Les jalons ayant été posés, ils ont aussi fait l’expérience de la démocratie numérique (candidature en ligne via les réseaux sociaux), la vraie. Reste maintenant de juger le maçon aux pieds du mur à travers les actions qui doivent être posées. A 20h, les 21 blogueurs se sont séparés. Les 12 qui étaient en ligne ont pris leur route et les 9 en salle sont allés épuiser l’ordre du soir autour d’une castel non glacée.

Globalement, ce fut une soirée historique et prometteuse pour l’avenir du web en Afrique à partir du Cameroun. A l’heure de l’explosion d’internet, il était temps que le collectif des blogueurs camerounais passe du virtuel au réel pour relever les défis qui s’imposent. C’est désormais fait. Il reste actuellement aux autres blogueurs camerounais disséminés aux quatre coins du monde d’accompagner cette équipe dans les missions qu’elle s’est assignée.

 

Together, we can!

 

The following two tabs change content below.
Ulrich Tadajeu
Ulrich Tadajeu Kenfack prépare une thèse de Doctorat en Histoire Politique à l'Université de Dschang, au Cameroun. Ses domaines de recherche portent sur les comportements politiques, les luttes nationalistes, la reconstruction politique après les épreuves de terreur, la communication politique et le web 2.0. Il est également Community Manager dans une institution universitaire d'enseignement et de recherche.

8 thoughts on “Les blogueurs camerounais passent du virtuel au réel

  1. Vraiment ulrich, c’est comme si tu y étais. Le billet est historique. Cette première réunion était vraiment la base. Le blogging sera dorenavant organisé au pays.

  2. La plus grande prouesse de notre temps ce sont les TIC. Grâce à ceux-ci, ici et ailleurs se confondent. Raison pour laquelle, sans être là, j’ai pu obtenir les informations capitales pour ce billet. Vivement qu’on travaille ensemble pour mettre en pratique les idées qui inondent nos esprits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *