Figures de l’histoire du Cameroun: connaitre l’histoire du Cameroun à travers des destins individuels.

C’est ce qui ressort de la conférence-dédicace de l’ouvrage collectif figures de l’histoire du Cameroun  co-dirigé par les docteurs Jules Kouosseu et Maginot Noumbissié Tchouake, enseignants au département d’Histoire de l’Université de Dschang. La conférence-dédicace s’est déroulée hier, mardi 26 Novembre, à la salle Manu Dibango de l’Alliance Franco-camerounaise de Dschang.

première de couverture de l'ouvrage dédicacé. Crédit image: éditions-harmattan.fr
première de couverture de l’ouvrage dédicacé. Crédit image: éditions-harmattan.fr

C’est autour de 16h que la rencontre scientifique a effectivement débuté sous la modération de Pokam Williams Kamdem, assistant au département d’Histoire. Ce dernier a présenté les directeurs du présent ouvrage ainsi que deux contributeurs présents sur le panel, les docteurs Celestine Fouellefack Kana et Théodore Ngoufo Sogang avant de remettre la parole au chef de département d’Histoire, le Docteur Zacharie Saha qui avait la charge de faire la note de lecture de l’ouvrage.

A ce propos, de manière synthétique, il a présenté le contenu de l’ouvrage qui se décline en quatre parties. Il en ressort qu’en dehors des personnalités politiques, l’ouvrage offre la possibilité aux Camerounais de se réapproprier leur histoire à travers des destins individuels. Lesquels destins jusqu’ici ignorés méritent d’être ressuscités. C’est bien cela l’objet de la biographie qui est « l’histoire de quelqu’un pour comprendre l’histoire de tous ».

Les panélistes lors de la conférence. Crédit image: Ulrich Tadajeu
Les panélistes lors de la conférence. Crédit image: Ulrich Tadajeu

C’est à ce sujet que les destins de Fotentuoh à Bafou, résistant à l’administration allemande et Pierre Pounde, collaborateur de l’administration coloniale Française sont relevés dans l’ouvrage par les contributeurs. Loin des jugements rapides faits sur ces personnages, les historiens examinent leur parcours à travers des sources obtenues sur le terrain.

Globalement, Figures de l’histoire du Cameroun qui rassemble les historiens de divers grades et d’institutions universitaires différentes va au-delà des Hommes politiques pour présenter des personnages presqu’anonymes qui ont marqué l’histoire du Cameroun chacun dans son domaine de prédilection.

Des contributions sur les figures de l’espace socio-culturel et économique ressortent. C’est le cas de l’historien Mamoudou qui dresse la vie et l’œuvre d’une musicienne engagée en la personne de Golé Nyambaka. Ou encore François Wassouni qui s’appesantit sur des figures de l’histoire de l’artisanat du cuir au nord-Cameroun, Lawan Yougouda et Halilou.

Il n’y a de ce fait pas uniquement la politique pour permettre à un individu de contribuer à l’histoire du Cameroun car, quelque soit ce qu’on fait, en étant déjà Homme, on contribue à l’histoire parce que l’histoire se fait partout où il y a l’Homme.

Figures de l’histoire du Cameroun est donc un ouvrage à lire et à faire lire pour connaitre l’histoire du Cameroun à travers des destins individuels.

Après la conférence, la dédicace a effectivement eu lieu. Juste à la fin de la cérémonie de dédicace, les co-directeurs ainsi que le modérateur de la conférence ont répondu à nos questions.

Dr Kouosseu. Crédit image: Ulrich Tadajeu
Dr Kouosseu. Crédit image: Ulrich Tadajeu

Dr Jules Kouosseu  , Co-directeur de l’ouvrage, « il y a des personnes qui n’ont pas eu l’ampleur nationale mais qui ont marqué l’histoire de leurs régions et parfois même l’histoire du pays de leur empreinte et les personnes sont oubliées »

« Généralement, on écrit l’histoire des Hommes or il y a des personnes qui n’ont pas eu l’ampleur nationale mais qui ont marqué l’histoire de leurs régions et parfois même l’histoire du pays de leur empreinte et les personnes sont oubliées. Il était question de les faire connaitre. Voilà ce qui sous-tend ce projet. C’est un document riche. Il est souhaitable que chacun s’en procure un exemplaire afin de découvrir son contenu. »

M. Pokam Williams. Crédit image: Ulrich Tadajeu
M. Pokam Williams. Crédit image: Ulrich Tadajeu

M. Pokam Williams Kamdem, modérateur de la conférence de dédicace, « C’est un ouvrage bien écrit avec des contributions venant de diverses personnes de grades différents »

« Il faut se réjouir de l’initiative qu’ont pris les auteurs de publier cet ouvrage… Le genre biographique est un genre ignoré, il est parfois mal compris et la pratique biographique n’est pas répandue dans notre pays. C’est un ouvrage bien écrit avec des contributions venant de diverses personnes de grades différents. Il faut se réjouir qu’il y ait des suites prévues. »

Dr Noumbissié. Crédit image: Ulrich Tadajeu.
Dr Noumbissié. Crédit image: Ulrich Tadajeu.

Dr Noumbissié Tchouake Maginot, Co-directeur de l’ouvrage, « Le style biographique c’est le style du raccourci de l’information en histoire »

« On est satisfait du comportement du public et des étudiants. On a compris que l’histoire les intéresse. Cet ouvrage est un challenge pour amener les Camerounais à s’intéresser à l’histoire du Cameroun, aux acteurs et aux figures de l’ombre de l’histoire du Cameroun… Le style biographique c’est le style du raccourci de l’information en histoire. Le style de l’information de quelqu’un pour comprendre l’histoire de tous. La biographie c’est le propre de l’histoire politique. On fait l’histoire du petit-nombre pour comprendre celle du groupe. »

The following two tabs change content below.
Ulrich Tadajeu
Ulrich Tadajeu Kenfack prépare une thèse de Doctorat en Histoire Politique à l'Université de Dschang, au Cameroun. Ses domaines de recherche portent sur les comportements politiques, les luttes nationalistes, la reconstruction politique après les épreuves de terreur, la communication politique et le web 2.0. Il est également Community Manager dans une institution universitaire d'enseignement et de recherche.

1 thought on “Figures de l’histoire du Cameroun: connaitre l’histoire du Cameroun à travers des destins individuels.

  1. le style Biographique en histoire, c’est b1 l’histoire de la partie pour le tout. très intéressante publication sur les figures de l’histoire du Cameroun, cela permet d’explorer l’histoire sur une autre dimension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *