#MondoblogAbidjan : impatient d’y être

Photo de classe Dakar 2013 par Elliot Lepers
Photo de classe Dakar 2013 par Elliot Lepers

Ce n’est plus un secret de polychinelle. Le lieu est connu ainsi que les 67 blogueurs qui prendront part à la formation Mondoblog 2014. Cette année, les blogueurs de la plateforme ainsi que l’équipe de l’Atelier des Médias ainsi que ses partenaires prendront leurs quartiers dans la capitale ivoirienne Abidjan, plus précisément à Grand Bassam. En plus des blogueurs de la saison 2014, des ainés des deux premières saisons seront également présents. Il sera question de la formation des recrues aux outils du web et de l’écriture en ligne. Après plus d’un mois d’intenses discussions avec les coachs sur les modalités et les formalités de déplacement, le Jour-J se rapproche de plus en plus. 

Me déplacer en avion pour la première fois

Je suis impatient de me déplacer en avion pour la toute première fois. Ce moyen de transport souvent considéré comme élitiste dans mon pays est sujet à de nombreuses convoitises. C’est une ascension normale. Après le vélo, la moto, la voiture, le train, je m’apprête à faire mon baptême de feu dans les airs. Depuis, je n’ai vu que des gens se déplacer à travers ce moyens de transport. Lorsque vous dites à quelqu’un dans la rue que vous allez emprunter l’avion ou alors que vous avez voyagé en avion, vous êtes considéré comme un « Blanc » parce qu’ici, malheureusement, une partie de l’opinion se dit encore que Blanc et figure de la réussite ne font qu’un : un leg colonial sans doute. Le voyageur est sujet à multiples sollicitations et voire convoitise, parfois il se fait même appelé « grand » par des plus grands. Grâce à l’avion, j’observerai l’espace vu de haut, via les airs. Ceci à la différence des observations vues de terre comme c’est le cas jusqu’à présent. Je suis impatient de l’emprunter parce que grâce à lui, j’atteindrai  un autre objectif : découvrir un pays africain autre que le mien.

Faire l’expérience du dehors

Depuis que je suis né au début de la décennie 1990 en effet, j’ai vécu, grandi et fréquenté au Cameroun. Je continue d’ailleurs mes études post-licence dans ce pays. Je connais quelques lieux de ce pays dont le nom est le fruit de l’exclamation des portugais. Mais, je n’en suis jamais sorti. Je n’ai jamais fait l’expérience du dehors si ce n’est à travers internet et les réseaux sociaux. Ce sera à ce niveau un baptême de feu également. Découvrir un pays africain, et pas des moindre, la Cote d’Ivoire. Le pays des éléphants, le pays de Felix Houphouet Boigny, Laurent Gbagbo, le pays de Didier Drogba, de Yaya Touré mais aussi de Pierre Kipré, de Francis Ankidès et du grand Venance Konan, le pays du Cacao. C’est aussi le pays de Cyriac Gbogou, de Jean Patrick Ehouman ; de Douk Saga, de DJ Arafat, de DJ Kaloudji. C’est un des pays leaders de la CEDEAO. Mais, c’est aussi le pays qui a sombré dans un conflit sanglant après l’élection présidentielle de 2010. C’est dans ce pays tantôt joyeux, tantôt triste, situé en Afrique de l’ouest que je suis appelé à déposer mes valises pour quelques jours. Plus besoin de dire que c’est grâce à Mondoblog. C’est d’ailleurs de cette communauté de jeunes blogueurs que découle ma troisième raison d’être impatient.

Une expérience magique

Pendant 10 jours, plus de 67 personnes de plus de 7 nationalités vivant sur 4 continents et ayant une passion pour le web vont partager la vie ensemble autour de ce qui leurs est commun mais aussi de leurs différences respectives. C’est en ceci que #MondoblogAbidjan s’annonce magique pour moi. Jamais je n’ai eu à rencontrer autant de jeunes de différentes nationalités, de différentes cultures et habitudes mais ayant en commun d’autres choses parmi lesquelles la passion pour le web. J’ai eu à discuter, à collaborer avec plusieurs de ces blogueurs. Nous nous lisons, commentons les contenus. Mais la rencontre sera davantage magique et lèvera le voile sur les préjugés.

Je suis impatient de faire communauté avec cette diversité créatrice, avec ces jeunes talentueux. Même s’ils sont nombreux, des noms se détachent du lot. D’abord, les grands frères Cyriac Gbohou de la Cote D’Ivoire et David Kpelly du Togo mais vivant au Mali. J’entendais parler de Cyriac Gbohou depuis bien longtemps mais c’est le message qu’il nous a adressé après les résultats de sélection de la promotion 2014 des mondoblogueurs qui m’a beaucoup marqué et a suscité un intérêt pour lui. Il y’a eu par la suite #MapauseDigitale en Fevrier dernier à Douala. Il intervenait en direct de l’Afrique du Sud et n’a pas hésité à donner des conseils aux blogueurs camerounais. David Kpelly sera avec nous. Ce grand frère m’a beaucoup encouragé à participer aux concours mondoblog. Malgré un premier échec et, avec ses encouragements toujours renouvelés, la seconde fois a été la bonne. Et je suis impatient de le rencontrer pour lui dire « grand frère, tes encouragements m’ont aidé et je suis ici avec toi ». Je suis également impatient de rencontrer Aph Tahl Cissé, l’ami togolais qui fait raisonner le bruit du silence et Babeth, la femme aux humeurs nègres avec qui j’ai collaboré dans le cadre de billets collectifs. Je reste convaincu que nos échanges avec Serge Katembera, l’homme derrière carioca Plus seront fructueux parce qu’au-delà de bloguer, nous semblons avoir un goût commun pour la recherche, pour les sciences sociales. Enfin, bien sûr les coachs, nos « Mourinho » qui sont chaque jour disponibles pour nos soucis techniques. Ziad maalouf, Simon Decreuze, Manon Mella et Raphaelle Constant.  Je suis impatient de conjuguer ma vie avec cette pluralité d’individus pendant quelques jours et pour le restant de la vie.

Mais en attendant qu’on y soit, je dois boucler mes exercices. Seuls les connaisseurs suivent mon regard !

The following two tabs change content below.
Ulrich Tadajeu
Ulrich Tadajeu Kenfack prépare une thèse de Doctorat en Histoire Politique à l'Université de Dschang, au Cameroun. Ses domaines de recherche portent sur les comportements politiques, les luttes nationalistes, la reconstruction politique après les épreuves de terreur, la communication politique et le web 2.0. Il est également Community Manager dans une institution universitaire d'enseignement et de recherche.

8 thoughts on “#MondoblogAbidjan : impatient d’y être

  1. Salut: Ulrich Tadajeu
    Nous on te souhaite déjà la bienvenue en terre d’Eburnie (l’autre nom de la Côte d’Ivoire) au borde de la lagune Ébrié (Abidjan) en plus dans la cité balnéaire de Grand Bassam.
    Comme quoi mondoblog c’est du jeu!

  2. Coincidence ou pas,tu as cité ceux que je connais sur Mondoblog.Je te souhaite de profiter pleinement de cette expérience de formation à Abidjan et d’en garder un bon souvenir.

  3. J’avoue n’avoir jamais pensé À connaitre ton âge, me disant simplement que vu ta maturité et ta capacité à débattre on pouvait être de la même génération… mais là, je suis positivement surpris …
    Si jeune et tellement fort…
    🙂
    Impatient aussi…

  4. Au risque de te décevoir, et pour t’éviter une désagréable surprise, il n y pas que des jeunes. Moi, je suis vieux et, je l’avoue, un peu hésitant pour cause de gêne à avoir à disputer le savoir avec cette jeunesse à laquelle l’avenir appartient indiscutablement. Il est vrai que sur MONDOBLOG, je suis à mes premiers pas. Votre énergie et votre génie, vous les jeunes, seront d’un grand apport à l’atypique blogueur que veux devenir, et dont la canitie commence à emboîter le pas à la calvitie. Sourire, et à très bientôt.

  5. Ahahahahaha! Debellahi, au Cameroun, on dit que la jeunesse va de 7 à 77 ans. Donc, tu n’es pas mis à part. Je suis bien conscient du fait qu’il n’y a pas que les jeunes. Merci pour ton passage. Merci Abukum, Serge et Rita l’inconditionnelle pour vos passages. A très bientôt!

  6. Moi non plus je n’ai encore jamais pris l’avion. Mais je suis toute excitée rien que d’y penser. Je suis certaine que vous allez établir de bonnes connexions avec les autres. Vous me semblez très ouvert, c’est très bon pour créer des relations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *