Au Cameroun, Paul Biya est Dieu

J’ai écouté récemment sur la CRTV la lecture d’une énième motion de soutien qualifiée de « serment d’engagement et de déférence » signée des élites du Sud et adressée au président Paul Biya. Ce journal a duré près de 40 minutes, la motion a été lue en près de 16 minutes. Une litanie de sanctifications, de glorifications à l’endroit du prince d’Etoudi qui, du haut de sa vieillesse, a été transformé en « Dieu ».