Personne ne choisit de naître Blanc ou Noir, disons non au racisme

Le 16 octobre dernier, on célébrait la blogAction day. Il s’agissait pour les blogueurs de toute la planète de mener une action qui peut influencer la vie des Hommes. Le thème de cette année portait sur les droits de l’Homme.

N’ayant pas pu rédiger un billet ce jour, je me rattrape à travers celui-ci. Il est question d’aller en guerre contre une pratique de plus  en plus récurrente et qui plombe sérieusement les droits de l’homme notamment l’égalité : le racisme.

Après avoir présenté certains actes de racisme recensés ces derniers mois, je me permettrai de tirer quelques leçons.

Non au racisme.
Non au racisme. Crédit photo: egliseunielapasserelle.blogspot.com

La déclaration sur la race et les préjugés raciaux de l’UNESCO adoptée en 1978 considère entre autres manifestations du racisme les « comportements et les pratiques discriminatoires » liés aux préjugés raciaux. Il s’agit clairement de juger un être humain par sa race. Ou encore de proférer à individu des insultes liées à sa race.

En juillet dernier, aux Etats-Unis, Georges Zimmermann après avoir tiré sur le jeune trayvon Martin en 2012, a été acquitté par la justice de sanford en Floride. Une vague de manifestations s’en est suivi aux Etats-Unis. Les manifestants s’insurgeaient contre une justice raciste comme l’indique cette photo :

Manifestations en la mémoire de Trayvon Martin aux USA par Keth Ivey via Flickr
Manifestations en la mémoire de Trayvon Martin aux USA par Keth Ivey via Flickr

En juillet également, un reportage de la chaine française France 24 fait allusion aux pratiques discriminatoires au Maroc notamment dans l’acquisition des appartements. Il est même inscrit devant certains appartements la phrase suivante :« il est strictement interdit de louer les appartements aux africains ».

Affiche d'un immeuble de Casablanca. Crédit photo: cameroonvoice.com
Affiche d’un immeuble de Casablanca. Crédit photo: cameroonvoice.com

Au mois de septembre, la ministre italienne de l’intégration, Cécile Kyenge, née au Congo, essuie des insultes racistes proférées à son endroit par Roberto Calderoli. Le sénateur de la ligue du nord déclare ce qui suit :

Cécile Kyenge fait bien d’être ministre, mais peut-être devrait-elle le faire dans son pays. Je me console quand je surfe sur Internet et que je vois les photos du gouvernement. J’aime les animaux, mais quand je vois les images de Kyenge, je ne peux m’empêcher de penser à des ressemblances avec un orang-outan, même si je ne dis pas qu’elle en soit un.

La ministre italienne de l'intégration Cécile Kyenge. Crédit photo: thelondoneveningpost.com
La ministre italienne de l’intégration Cécile Kyenge. Crédit photo: thelondoneveningpost.com

Enfin, la ministre française de la justice Christiane Taubira a été comparée à un singe en milieu de semaine dans un photomontage par Anne Sophie Leclerc, candidate du Front National aux élections législatives de 2012 dans la 1re circonscription des Ardennes. Cette dernière a publié le photomontage en question sur son compte facebook avant de le retirer sur conseil de son entourage. Jeudi, elle est revenue à la charge en déclarant sur France 2:  «  je préfère la voir dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement comme ça… Elle débarque comme ça… c’est une sauvage quoi ».

Photomontage de Anne Sophie Duclerc assimilant Christiane Taubira  au singe.  Compte twitter de Christiane Taubira.
Photomontage de Anne Sophie Duclerc assimilant Christiane Taubira au singe. Compte twitter de Christiane Taubira.

Certains journalistes ont d’ailleurs assimilé le cas de Christiane Taubira à celui de Cécile Kyenge en Italie. Même si quelques fois, les autorités sont montées au créneau pour dénoncer ces pratiques discriminatoires, la récurrence montre que le racisme reste encré dans certains imaginaires en plein 21ème siècle.

Christiane Taubira lors du forum des idées d'outremer, Avril 2011 par Parti Socialiste via Flickr
Christiane Taubira lors du forum des idées d’outremer, Avril 2011 par Parti Socialiste via Flickr

L’humanité a-t-elle besoin de tels actes ?  Non. Bien au contraire. Les préjugés raciaux sont non conformes à l’espèce humaine qui est une, mais diversifiée. Comme l’indiquent la majorité des combats jusqu’ici menés mais surtout les déclarations qui en ont résulté, les hommes sont de la même souche et devraient converger tous vers la fraternité universelle.

La déclaration citée plus haut sur les préjugés raciaux déclare en son article premier que : « Tous les êtres humains appartiennent à la même espèce et proviennent de la même souche. Ils naissent égaux en dignité et en droits et font tous partie intégrante de l’humanité. » C’est dire que l’humanité existe. Les enfants de cette humanité sont les Hommes qui sont tous des frères. Ce qui les caractérise c’est l’égalité. Encore que personne ne choisit de naître Africain, Asiatique ou Américain; Blanc, Noir ou jaune. C’est un don sacré. Il est de ce fait déplorable de transformer cette diversité créatrice et avantageuse en cacophonie.

Le racisme empêche  que l’égalité soit vécue, il plombe la créativité parce que les hommes ne sont plus jugés par leur compétence mais par la couleur de leur peau. Il crée des divisions au sein de la famille humaine universelle. C’est la raison pour laquelle les comportements observés jusqu’ici sont à condamner. Parce que ni Georges Zimmerman, ni Trayvon Martin, ni Anne Sophie Leclerc, ni Christiane Taubira, encore moins Cecile Kyenge n’ont choisi de naître blancs ou noirs. Ils sont nés ainsi et c’est le même sang rouge qui coule dans leurs veines respectives.

Pour en finir  avec de telles pratiques, les Hommes que nous sommes devrons apprendre à vivre la tolérance en acceptant l’autre tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts. Sans chaque fois vouloir l’assimiler  ou le comparer à nous. Cela passe par un dialogue avec l’autre qui commence par  l’écoute, ensuite l’échange et enfin l’émerveillement . Ainsi, nous pourrons transformer  « la cacophonie actuelle de notre monde en merveilleuse symphonie de fraternité » comme le disait Martin Luther King.

Parce que nous sommes tous égaux en tant qu’Hommes, peu importe notre race, à travers ce billet, je dis non au Racisme et oui à l’égalité et à la fraternité entre les Hommes.

 

The following two tabs change content below.
Ulrich Tadajeu
Ulrich Tadajeu Kenfack prépare une thèse de Doctorat en Histoire Politique à l'Université de Dschang, au Cameroun. Ses domaines de recherche portent sur les comportements politiques, les luttes nationalistes, la reconstruction politique après les épreuves de terreur, la communication politique et le web 2.0. Il est également Community Manager dans une institution universitaire d'enseignement et de recherche.

1 thought on “Personne ne choisit de naître Blanc ou Noir, disons non au racisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *